Violence

Menaces, agressions, incivilités… Les sapeurs-pompiers à l’épreuve des violences

Source

Il n’y a pas que le feu que les pompiers doivent affronter. Frédéric Monchy, vice-président du Syndicat national des Sapeurs-Pompiers, alerte sur le plateau de RT France sur «ces violences [qui] existent depuis un certain nombre d’années».

Menaces, agressions, incivilités… Les sapeurs-pompiers doivent faire face à des violences physiques et verbales anormales dans le cadre de leur activité, notamment en Ile-de-France et dans le Nord. Ils subissent parfois des guet-apens. Ce phénomène ne date pas d’aujourd’hui, selon Frédéric Monchy, vice-président du Syndicat national des Sapeurs-Pompiers, qui assure pour RT France que «ces violences existent depuis un certain nombre d’années.

«Dans les années 1990, sur certaines métropoles, des sapeurs-pompiers étaient déjà victimes de guet-apens avec des engins qui étaient caillassés, des personnels qui étaient victimes de caillassage», explique-il.

«Manifestement, il y a une frange de la population qui considère que les sapeurs-pompiers sont à l’égal des forces de l’ordre [c’est-à-dire] des représentants de l’Etat», fait remarquer le vice-président du Syndicat national des Sapeurs-Pompiers. Il voit dans ces violences des représailles de la part d’une population contre «une certaine forme de difficultés sociales auxquelles l’Etat aujourd’hui ne répond pas».

Lire aussi : 237 interpellations, 134 véhicules brûlés : une nuit sous tension en région parisienne

Comments are closed.